Cercle d'Investigations Cliniques et Biologiques en Allergologie Alimentaire

 

> FOIRE AUX QUESTIONS
mise à jour :
16/01/08

Question : A partir de quel âge peut-on réaliser des tests cutanés ? (on m’a dit que mon bébé de quatre mois porteur d’un eczéma ne pouvait pas avoir de tests.)
Réponse : Les tests cutanés peuvent être réalisés dès les premières semaines de vie ! L'allergologue a les moyens de le savoir par un test contrôle (codéine).


Q : Les vaccins peuvent-ils être à l’origine de la maladie allergique de mon enfant ? (mon bébé a développé son eczéma juste après BCG.)
R : NON. Une vaccination peut éventuellement aggraver une dermatite atopique au même titre qu’un épisode infectieux mais les vaccins sont indispensables et primordiaux chez les enfants afin de les protéger contre des maladies infectieuses sévères.


Q : Est-ce que la pollution est à l’origine de l’augmentation des maladies allergiques ?
R : Le rôle de la pollution atmosphérique sur l’augmentation des maladies allergiques n’est pas prouvé. Mais il est sûr que cette pollution aggrave les manifestations allergiques en particulier respiratoires.
En revanche la pollution domestique (dans la maison) et en particulier le tabagisme favorise les maladies allergiques.


Q : Le stress est-il à l’origine de la maladie asthmatique de mon enfant ?
R : NON. Le stress peut aggraver l’asthme mais il n’en est pas la cause.


Q : L’arachide c’est quoi ?
R : C’est la cacahuète ! On la trouve également sous forme d’huile d’arachide.


Q : Mon enfant est guéri de ses allergies alimentaires : risque-t-il de rechuter ?
R : Le cas est peu fréquent. La rechute peut survenir chez le jeune enfant en cas de gastro-entérite virale.


Q : A partir de quel age peut-on désensibiliser ?
R : La forme sublinguale permet une désensibilisation dès que l'enfant est en âge de comprendre (vers 6-7 ans)


Q : Mon enfant a un eczéma et mon médecin lui a prescrit une crème à base de corticoïdes. Est-ce dangereux ?
R : NON. Les corticoïdes sont le traitement des poussées inflammatoires d’eczéma.


Q : Mon mari et moi sommes atopiques. Quel est le risque pour notre futur enfant ?
R : Votre enfant a plus de 50% de risque d’être atopique.
En l’absence d’antécédent familial, le risque de naitre atopique est de 15%.

haut de page