n4
Cercle d'Investigations Cliniques et Biologiques en Allergologie Alimentaire

 

> LE RÉSEAU D'ALLERGO-VIGILANCE
mise à jour : 26/01/09

Carte des membres du réseau
Allergovigilance 2008
Allergovigilance 2007
Allergovigilance 2004
Allergovigilance 2003
Aliments
Médicaments
Allergovigilance 2002
Présence de noix de pécan dans des raviolis aux épinards de la marque RANA (sept. 04)

Participez à l'évaluation de l'importance des allergies alimentaires e

Présentation du Réseau d’Allergo-Vigilance

Les maladies allergiques sont en expansion croissante. Le risque d’accidents graves est certain. Leur fréquence est encore inconnue en France et des estimations épidémiologiques apparaissent nécessaires.

Le concept d’allergo-vigilance s'adresse non seulement aux aliments mais aussi aux médicaments et à tout nouvel allergène.

La place des allergologues paraît essentielle, tant pour préciser des données de type épidémiologique que pour réaliser l'expertise du risque allergique d'un aliment ou médicament récemment mise sur le marché

Le réseau regroupe des allergologues libéraux ou hospitaliers. La cooptation ne dépend que du volontariat des membres. La communication est établie par e-mail. Quelques membres sont reliés par fax. Pour devenir membre il suffit d’en faire la demande (e-mail : reseau@allergyvigilance.org | fax : 03 83 67 89 99).

En janvier 2009, le Réseau d’Allergo-Vigilance comporte 460 membres, (dont 320 Allergologues et 47 Urgentistes).
 
L’analyste coordinateur est L.Parisot et les médecins allergologues référents sont Prs D.Anne Moneret Vautrin, JM Renaudin, Martine Morisset, Gisèle Kanny, Drs Jacques Gayraud, Marie Françoise Fardeau, Jean Philippe Meyer, Ambroise Martin, Etienne Beaudouin, Jenny Flabbee, Martine Morisset.

Le Centre coordonnateur est le Service de Médecine Interne, Immunologie Clinique et Allergologie - Hôpital Central - Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 54035 NANCY.


Buts du Réseau Allergo-Vigilance :

Le réseau a trois buts principaux dont les deux premiers rentrent dans l’objectif de la santé de la population et dont le troisième a trait à la sécurité alimentaire.

Le premier but est la déclaration à tout moment des cas d’allergie léthale ou pré-léthale, c’est à dire de cas dont la vie n’a été maintenue que par réanimation médicale et des soins intensifs.

Le second but est d’obtenir des données précises sur la prévalence des allergies en population pédiatrique comme en population adulte, qu’il s’agisse de formes graves, courantes ou d’allergies correspondant à un aliment ciblé. Des données précises pourront également être recherchées pour des tableaux cliniques mal connus ou jusqu’ici difficilement identifiables.

Le troisième but est l’évaluation permanente du risque allergique des aliments nouveaux. Celle-ci sera donc tributaire d’informations apportées en amont par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments. Cette évaluation s’aidera de l’observation de la fréquence de consommation de ces aliments, du dépistage d’accidents allergiques à cet aliment nouveau. Elle pourra être très contributive aux connaissances par la recherche systématique de sensibilisation croisée entre le nouvel ingrédient et des allergènes végétaux ou animaux de l’environnement.


Modalités de fonctionnement :

Les analyses rétrospectives d’une activité médicale comportent de nombreux biais. C’est pourquoi le réseau fonctionne sur le principe d’enquêtes prospectives préparées par les coordonnateurs. Elles sont volontairement de courte durée afin que l’attention au problème soit constante. Les questions sont posées au 1er du mois, les réponses sont demandées au 30 du mois.

Après traitement de l’ensemble des résultats, il est prévu de les communiquer par e-mail ou par fax aux membres du réseau. Les données seront proposées seront publiées dans Alim’Inter, et seront ultérieurement disponibles sur site.

Pour plus d’informations contacter :
Pr DA Moneret-Vautrin
15 Rue du Bois de La Champelle
54500 Vandoeuvre Les Nancy
e-mail : reseau@allergyvigilance.org

haut de page


Données du Réseau Allergo Vigilance : 139 cas d'anaphylaxies alimentaires enregistrées en 2007

  • Tableau 1 : Tableaux cliniques des urgences allergiques comparées en population pédiatriques et en population adulte
  • Tableau 2 : Fréquence des allergènes responsables d'urgences allergiques chez l'enfant et chez l'adulte
  • Tableau 3 : Points spécifiques et prise en charge des cas d'anaphylaxie alimentaire

haut de page

 

 

Carte des membres du réseau d'allergo-vigilance
(actualisée janvier 2009 : 460 membres)

Dom-Tom :

  • Martinique : 3
  • La Réunion : 5
  • Guadeloupe : 1
  • Nouvelle-Calédonie : 1
  • Tahiti : 1

Pays étrangers :

  • Belgique : 29
  • Algérie : 6
  • Italie : 5
  • Maroc : 4
  • Angleterre : 4
  • Luxembourg : 4
  • Tunisie : 2
  • USA : 1
  • Espagne : 1
  • Suisse : 1
  • Hollande : 1
  • Finlande : 1

Structure :

  • 231 allergologues
  • 12 Internistes
  • 55 pédiatres allergologues
  • 60 Pneumo allergologues
  • 18 Dermato allergologues
  • 2 ORL allergologues
  • 21 Biologistes chercheurs
  • 47 médecins Urgentistes
  • 2 Epidémiologistes
  • 9 Liens divers

 

haut de page